En France et dans tous les pays de l’Union européenne, vous avez l’obligation légale d’assurer votre voiture aux tiers. L’assurance auto, est à la fois essentielle et obligatoire, au même titre que l’assurance habitation. Pourtant, les forces de l’ordre notent une recrudescence du nombre d’automobilistes non assurés sur les routes de France. Alors, on pourrait se demander pourquoi vous devez obligatoirement souscrire une assurance auto ?

 

Pourquoi l’assurance auto est obligatoire ?

1. L’assurance est obligatoire par la loi

La loi du 27 février 1958 a créé l’obligation légale d’assurer tout véhicule à moteur. Ainsi, toutes les voitures en circulation devront obligatoirement être assurées.

2. L’assurance auto est une garantie de responsabilité civile

Votre assurance auto couvre tous les accidents corporels et matériels causés à autrui, par votre voiture, quelle que soit votre responsabilité. Il s’agit du minimum exigé, pour conduire librement dans l’Hexagone. Votre assureur prendra en charge, tous les frais d’indemnisation ou de réparation, occasionnés lors d’un accident avec votre voiture.

L’assurance auto sera utile en cas d’accident sur un piéton, sur une autre voiture, ou sur un bien public ou privé.

Par contre, la responsabilité civile a une limite. En effet, elle ne prendra pas en charge le propriétaire en cause, et sa voiture.

3. Garantie complète par une assurance tous risques

Pour une protection complète, vous pouvez opter pour des garanties facultatives ou un produit d’assurance tous risques. Pour bénéficier d’un remboursement face à tous types de dommages subis, et ce peu importe le type d’accident ou même votre niveau de responsabilité, choisissez un contrat complet. Chez certains assureurs, vous pouvez adapter votre contrat et avoir une assurance sur-mesure. Par exemple, vous avez la possibilité de négocier un remboursement de la valeur à neuf de votre véhicule en cas d’accident.

La garantie Conducteur

Il s’agit d’une garantie complémentaire pour le conducteur. Elle couvre ses blessures, même s’il est responsable ou en l’absence de tiers. Elle peut prendre aussi en charge des frais médicaux, des prothèses, des préjudices financiers.

Assurance Automobile : comparez les prix

Pour choisir la solution la plus adaptée à votre situation et à votre budget, les comparateurs d’assurance auto vous facilitent la vie et vous restituent en quelques minutes les tarifs proposés par différents assureurs. Nous vous conseillons également de lire cet article sur les meilleurs assurances auto en France.

>> Comparez les offres d’assurance auto en temps réel <<

 

Questions fréquentes

L’obligation d’assurance concerne quel type de véhicule ?

L’obligation de s’assurer concernetout véhicule terrestre à moteur mis en circulation, que ce soit :

  • une voiture particulière, sans-permis ou un utilitaire,
  • ou un 2 ou 3 roues (moto, scooter),
  • ou un quad, même non-homologué (comme une mini-moto par exemple),
  • mais aussi une tondeuse auto-portée (avec un siège permettant au conducteur de le manœuvrer).

 

Que se passe-t-il en cas d’accident ?

En cas d’accident, seul le conducteur responsable n’est pas indemnisé. Les autres personnes impliquées dans un accident sont dédommagées soit par la compagnie d’assurance de l’automobiliste responsable, soit par le fonds de garanties dommages si le responsable n’est pas assuré.

Si vous êtes non assuré, le FGAO (Fonds de garantie des assurances obligatoires) indemnisera les victimes immédiatement et se retournera systématiquement contre vous pour obtenir le remboursement des sommes versées, majorées de 10 %.

Quand souscrire une assurance auto ?

Dès que vous prenez possession du nouveau véhicule, vous devez avoir souscrit un contrat propre à ce véhicule. Une assurance souscrite par un conducteur et pour un véhicule ne couvre jamais un nouveau propriétaire en cas de rachat de ce véhicule.

Renseignez vous bien sur le type d’assurance dont vous avez besoin. Mais également, comparer les offres d’assurance auto pour économiser de l’argent.

Un véhicule doit-il être assuré même s’il n’est pas utilisé ?

Non, si votre véhicule ne doit plus jamais circuler et qu’il ne risque pas d’occasionner un sinistre. Vous pouvez laisser votre véhicule assuré pour les éventuels dégâts qu’il pourrait occasionner.

Ainsi, par exemple, si votre véhicule prend feu dans votre garage et provoque un incendie qui endommage votre logement, votre compagnie d’assurance habitation pourrait refuser de couvrir ce sinistre, pour un véhicule non assuré.

Vous devez obligatoirement assurer le véhicule si vous le mettez en circulation, même occasionnellement.

Que risquez-vous en cas de contrôle à bord d’un véhicule qui n’est pas assuré ?

En cas de contrôle à bord d’un véhicule non assuré, vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 3 750 €, et l’une ou plusieurs des peines complémentaires suivantes :

  • travaux d’intérêt général,
  • jours-amendes (amendes dont le montant fixé par jour),
  • suspension du permis de conduire (jusqu’à 3 ans),
  • annulation du permis de conduire et l’interdiction de le repasser pendant un certain temps (3 ans au plus),
  • interdiction de conduire certains véhicules, même s’ils ne nécessitent pas le permis de conduire,
  • obligation d’accomplir à ses frais un stage de sensibilisation à la sécurité routière,
  • immobilisation et/ou confiscation du véhicule avec lequel l’infraction a été commise.